Programme de jumelage de la CLÉP : professionnelle-étudiante

Après m’être concentré sur l’histoire, le politique et le droit durant mes deux années de collégial, j’ai décidé de poursuivre mon parcours à l’Université de Montréal en rejoignant le baccalauréat spécialisé en traduction en 2019. Dès le début, je m’y suis sentie à ma place et j’ai rejoint l’association étudiante à titre de coordonnatrice des affaires externes. Aujourd’hui, un an plus tard, je poursuis mon parcours à la majeure et je suis vice-présidente de cette association.

Je tenais à la mentionner, cette très chère AÉTUM  car sans elle, je n’aurais jamais rencontré Sylvie. Lors d’un évènement regroupant plusieurs professionnels et étudiants du milieu langagier organisé par l’AÉTUM, on m’a proposé de m’inscrire à une « sorte » de jumelage, similaire à un mentorat. C’était un simple questionnaire, je me suis dit que je n’avais rien à perdre. Quelques mois plus tard, moi et Sylvie sommes sélectionnées et mises en équipe. Elle à Sherbrooke et moi à Montréal. En plein milieu d’un confinement généralisé, ce partenariat est né.

Étant donné la grande liberté que nous possédions avec ce projet, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Sylvie m’a vite rassurée en établissant un plan de match tout en étant à l’écoute de mes désirs et besoins. Ainsi, elle m’a tout appris ce qu’il y avait à savoir sur la terminologie aujourd’hui (réalités professionnelles, astuces, contenu théorique). Elle m’a également offert une formation sur les différents types de révision tels que présentés par Réviseurs Canada. Lorsque j’ai obtenu mon premier contrat professionnel, elle m’a fourni les informations nécessaires quant aux tarifs, aux délais habituels et aux conditions de travail du traducteur indépendant. Si j’avais quelconque question à laquelle elle n’avait pas la réponse, elle connaissait quelqu’un dans le milieu qui pourrait nous répondre.

Grâce à son expérience, son attitude positive et son ouverture d’esprit, nous avons pu développer un projet portant sur la terminologie d’un site Web : Les3Sex. Ce dernier vise à lutter pour droits sexuels et la santé sexuelle en mobilisant la population autour des enjeux sexologiques, notamment la diversité, par le biais de différentes plateformes. Avec mes connaissances portant sur la communauté LGBTQIA2+ et les connaissances de Sylvie sur la terminologie, nous avons pu développer un arbre de concepts ainsi qu’un lexique portant sur la communauté, ses évènements et ses défis. Celui-ci pourra être utilisé comme outil dans des milieux professionnels afin de favoriser l’inclusion.

Carolina Aoude

Programme de jumelage de la CLÉP : mise à niveau

Mon nom est Eva Nassif, je suis terminologue, traductrice agéée depuis 2012. J’ai obtenu un B.A. Spécialisation en traduction et une M.A. en traductologie. J’ai travaillé comme traductrice agréée à la pige pour ma propre entreprise TraductEva de 2012 à 2015, date où j’ai été élue députée fédérale de la circonscription de Vimy (Laval) de 2015 à 2019. Après mon mandat de quatre ans, je retourne à la pratique de la profession de traductrice agréée. .

Éloignée de ce domaine pendant ces années, pour pouvoir retourner sur le marché de travail en traduction, j’avais besoin de suivre un programme de mise à niveau en traduction. Cette situation m’a amené à faire appel aux services de Madame Sylvie Lemieux, qui offrait des formations dans le cadre du programme de jumelage de la CLÉP.  En fait, Madame Lemieux m’a proposé plusieurs initiatives afin de m'aider à me retrouver un emploi. Elle m’a offert une formation sur Wix pour me monter un portfolio qui augmenterait la visibilité auprès d'employeurs éventuels, une liste de clients éventuels afin d'envoyer des infolettres et d'avancer mon changement de carrière. Elle m’a expliqué de façon professionnelle, avec conscience   et avec rigueur, les différentes méthodes de travail, la reconnaissance vocale, la traduction neuronale, la révision et les tarifs actuels pour la traduction. Elle m’a également montré les environnements de traduction : TradooIT, SDL.

 

Pour toutes ces raisons et pour bien d’autres, je recommande sans hésitation la candidature de Madame Sylvie Lemieux pour un poste en formation, en traduction et en révision.

 

N’hésitez pas à me contacter pour de plus amples informations.

 

En vous remerciant à l’avance de votre attention, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

Eva Nassif

Accompagnement personnalisé

Fin mars 2020, je me retrouve en licenciement temporaire à cause de la crise de la COVID-19, ce qui est un stress supplémentaire pour moi. En août 2019, je venais de trouver mon premier emploi stable de traductrice après l’obtention de mon diplôme en mai 2019. Je sais qu’il est difficile de percer dans le domaine quand un diplômé a moins de trois ans d’expérience continue. Bien plus souvent qu’autrement, le CV se retrouve au bas de la pile. À ce moment-là, j’ai entre deux et trois ans d’expérience, si on compte un contrat de traduction que j’ai exécuté sans aucune supervision et le temps où j’ai été rédactrice et traductrice ponctuellement (sans supervision également).

En mai 2020, j’apprends que je suis licenciée de manière définitive comme la moitié de mon équipe. C’est une période pénible et le moral est au plus bas. L’avenir est plutôt morose.

 

Depuis mars, je suis en contact avec Sylvie, qui est l’une de mes anciennes collègues de Lionbridge. La recherche est ardue; la plupart des employeurs veulent embaucher seulement des traducteurs d’expérience. Un jour, elle me parle d’une formation qu’elle pourrait me donner en ce qui a trait à mon expérience professionnelle Je n’hésite pas une seconde; quand nous travaillions ensemble, elle était toujours là pour les juniors et était patiente pour expliquer la terminologie. Elle me prépare un cahier du participant dans lequel elle expose tous les points qu’elle abordera avec moi.

 

Nous nous mettons d’accord pour des dates de formation en ligne. Entre les séances, je fais des exercices pour mieux connaître mes valeurs personnelles et orienter ma recherche d’emploi. Les deux premières séances, nous parlons de ces deux aspects. Pour les autres, elle me propose de mettre sur une page Web mon CV pour le rendre plus attrayant auprès d’employeurs. Je travaille fort pour terminer ma page. Lorsque nous nous parlons en ligne, elle me pose des questions sur mes forces en traduction et adapte sa séance en fonction des entrevues que je passe. Elle me fait pratiquer en corrigeant des exercices que je fais.

 

Plus le temps avance, plus je reçois des appels pour des entrevues. Mon moral, qui était au plus bas, remonte et je commence à gagner de la confiance. Grâce à ses conseils, je réussis à avoir du travail de pige, puis je décroche un emploi en août 2020. Je ne pourrai jamais assez remercier Sylvie pour son dévouement et sa formation personnalisée qui m’ont aidée à sortir des sentiers battus malgré mon peu d’expérience. Elle a su faire une différence.

Laurence Bail

Accompagnement personnalisé

Lorsque la pandémie a frappé en mars dernier, plusieurs de mes collègues ainsi que moi-même avons été mis à pied. Étant donné que j’avais moins de deux ans d’expérience en tant que traductrice, me trouver un nouvel emploi allait certainement s’avérer un défi.

J’ai donc fait appel à Sylvie pour obtenir des recommandations à ce sujet, puisque je l’avais beaucoup appréciée comme réviseure lorsque nous travaillions ensemble. Elle m’a donc aidée à élaborer un plan d’action concernant ma recherche d’emploi en plus de me permettre de mieux m’outiller pour décrocher un emploi qui convient à mes valeurs et pour surmonter l’anxiété qui accompagne généralement ce type d’événement. La clarté de ses explications et son approche personnalisée m’ont permis de mieux comprendre les enjeux du secteur et de bien me préparer pour affronter cette nouvelle étape de ma carrière.

 

Sylvie m’a d’abord proposé un exercice afin d’établir mes valeurs personnelles et professionnelles et elle m’a aidée à créer un site Web professionnel à l’aide de Wix pour accroître ma visibilité auprès des employeurs. Elle m’a ensuite offert une formation sur l’utilisation de la cohérence cardiaque dans le processus de traduction pour réduire les effets du stress et pour accroître la concentration du traducteur et ainsi réduire les occurrences d’erreurs d’inattention. Résultat : j’ai décoché un emploi que j'aime au sein d’une équipe qui partage mes valeurs et dont les conditions me conviennent, j’ai amélioré ma méthode de travail et j’ai gagné en assurance en tant que traductrice.

Karine Martel

TRADINTER

[TRAD]uction [INTER]prétation

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now