Dites-moi : vous traduisez ou vous rédigez?

 

Lorsque vous traduisez, vous voulez vous surpasser pour livrer une traduction de qualité dans les délais fixés et vous vous astreignez à une certaine rigueur. Performance et discipline sont deux valeurs que vous partagez sans doute avec vos collègues traducteurs. Animés par le souci de produire un texte à la hauteur des attentes de votre client, vous pouvez faire appel en toute confiance à vos compétences de rédacteurs dans votre langue maternelle. Mais comment faire? Comment garder confiance devant les aléas d'une conjoncture aussi incertaine que celle que nous connaissons actuellement en traduction? 

 

Observez-vous! Peut-être les sous-estimez-vous ces moments précieux, où vous vous surprenez à taper ou à dicter deux ou trois phrases d'affilée, sur l'inspiration du moment... et vous vous rendez compte (oh joie!) que la formulation est juste. C'est un moment de grâce. Je suis certaine que vous en vivez périodiquement et parfois lorsque vous êtes aux prises avec une idée complexe... en tout cas, moi, ça m'arrive, et je suis toujours étonnée.

 

Comment se retrouver plus souvent dans cet état privilégié? On fait un essai?  Du texte de départ, vous extrayez la substantifique moelle. Prenez He picks up the phone, waits for the tone and dials the number.  Simplifiez en anglais : que diriez-vous de He makes a phone call. Facile à retenir et facile à traduire par ”Il téléphone”. En français, mettez de la chair autour de votre énoncé (sans regarder le texte de départ il va sans dire).  ”Il décroche le combiné, attend la tonalité et compose le numéro”... Un peu rétro, me direz-vous. Vous pouvez y aller avec quelque chose de plus moderne comme ”Il prend son téléphone intelligent, vérifie s'il trouve le réseau le plus proche et il compose le numéro”. 

 

Votre mémoire soupirera d'aise : elle vous sera reconnaissante de ne pas l'avoir surchargée. Votre besoin de plaisir se trouvera satisfait : vous aurez laissé libre cours à vos habiletés de rédacteurs... et de toute façon, c'est un risque calculé que vous prenez. Vous allez comparer votre traduction au texte de départ à l'étape de la relecture. Si vous êtes allés trop loin, vous pourrez toujours rajuster le tir. Allez-y et laissez libre cours à votre imagination!

 

Vidéo : Studio Steve Bergeron

Please reload

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Please reload

Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

TRADINTER

[TRAD]uction [INTER]prétation

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now